Et si la liberté était votre unique activité ?